Archive pour juin 2012

Ils doivent trouver leur place

Vendredi 15 juin 2012

Face à l’Ukraine, Samir Nasri, Karim Benzema et Franck Ribéry devront avant tout améliorer leurs mouvements. Le reste est encourageant. maillot de foot

LA LIBERTE, OUI MAIS…

Si la liberté des uns est censée s’arrêter là où commence celle des autres, celle des attaquants bleus n’avait pas beaucoup de limites lundi soir. Franck Ribéry, Karim Benzema et Samir Nasri ont beaucoup bougé, combiné, dézoné pour tenter de déstabiliser la défense anglaise. Ça a marché une fois, sur une passe de Ribéry vers Nasri. Quand on regarde le positionnement moyen des trois joueurs sur la durée du match, on se rend compte que le Munichois, le Madrilène et le Munichois ont eu tendance à s’aimanter et occuper particulièrement l’axe du terrain. Tendance qui s’est grandement alourdie à partir de la soixantième minute de jeu où les trois hommes évoluent quasiment dans un mouchoir de poche, au moment même où l’Angleterre était complètement repliée sur son but et où l’étirer, ne serait-ce qu’en largeur, aurait probablement permis aux Bleus de se faire un peu plus de place. Après l’entrée de Ben Arfa, Samir Nasri a reculé mais l’impression d’embouteillage n’a pas été démentie, les joueurs offensifs se retrouvant souvent dans le même coin du terrain les uns sur les autres.

ILS SE TROUVENT

Le problème du trio Nasri – Ribéry – Benzema semble avant tout spatial. Impression confirmée par les chiffres de la rencontre de lundi où les trois hommes ont eu une influence certaine sur le jeu. Samir Nasri, buteur, a tout simplement touché 122 ballons, soit son deuxième meilleur total en carrière avec les Bleus (142 contre l’Albanie en septembre). Franck Ribéry, 110, un record pour lui en équipe de France. Enfin, Karim Benzema, 70. Ce qui, pour un attaquant, est tout à fait remarquable. Plus intéressant, voire même encourageant, les trois compères se sont beaucoup cherchés et trouvés face à l’Angleterre. Et mis à part Nasri, qui a plus servi Cabaye (15 passes) que Benzema (10), les trois de l’attaque ont combiné ensemble plus qu’avec les autres joueurs. La paire Nasri-Ribéry s’est d’ailleurs échangée 39 passes (20 de Nasri vers Ribéry, 19 de Ribéry vers Nasri).

DOUZE MATCHES, SIX BUTS, SEPT PASSES

Ribéry – Nasri et Benzema se côtoient en équipe de France depuis maintenant cinq années. Mais le trio n’a pas vécu beaucoup de choses sur le terrain. Au total et après la rencontre de lundi, ce sont 543 minutes que les trois joueurs ont passé ensemble sur un pré. Soit l’équivalent de six matches entiers. Ce n’est pas beaucoup. Et c’est surtout récent puisqu’il a fallu attendre le retour de suspension de Franck Ribéry, après Knysna, pour que Blanc utilise son trio. Et ceci dans des conditions souvent différentes de lundi, Samir Nasri jouant parfois dans l’entrejeu. Comme en Biélorussie notamment en juin dernier (1-1). Pour autant, à la vue des résultats et des statistiques des trois hommes lors de ces matches, il y a de quoi être optimiste. En effet, sur les 12 rencontres où les hommes se sont croisés sur le terrain, ne serait-ce que quelques minutes, 5 buts et 6 passes décisives ont été de leur ressort (sur un total de 11 réalisations et 7 passes). Il y a une base.

Chelsea lorgne sur Ben Arfa

Cahill abandonne aussi

Lundi 4 juin 2012

Et voilà un troisième lion à terre. Touché à la mâchoire face à la Belgique, samedi en amical, Gary Cahill se voit contraint de renoncer à l’Euro 2012 en Ukraine et en Pologne. Un nouveau coup dur pour l’Angleterre de Roy Hodgson, qui a déjà perdu Gareth Barry et Frank Lampard sur blessures. Le Red Martin Kelly a été appelé en renfort. maillot football

Dries Mertens ne passera peut-être pas ses vacances en Angleterre de sitôt. Le milieu de terrain belge, auteur d’un geste pour le moins bête et méchant samedi à Wembley, a privé la formation britannique d’un élément important de sa défense centrale. Dès la 19e minute de jeu, le Diable Rouge a poussé Gary Cahill sur Joe Hart, un geste visiblement volontaire, obligeant le défenseur de Chelsea à sortir du jeu. Le résultat, aussi malheureux qu’irréversible, est sans appel: pas d’Euro 2012 pour Cahill, victime d’une double fracture de la mâchoire.

Un nouveau coup dur pour Roy Hodgson, le sélectionneur anglais qui ambitionnait de concocter une arrière-garde à 75% « Blue ». Comprendre, avec trois défenseurs de Chelsea: John Terry, Gary Cahill etAshley Cole, en plus du Red Glen Johnson à droite. Un monde qui continue de s’écrouler, donc, pour la sélection aux trois lions, après les deux matches de suspension de Wayne Rooney et les forfaits précédents de Frank Lampard et Gareth Barry au milieu du terrain. Sans évoquer la démission récente de Fabio Capello, le peu de matches du nouveau sélectionneur à la tête de l’équipe (seulement 2) et « l’affaire Terry » qui secoue le football outre-Manche…

Kelly en renfort, Lescott titulaire

Autant dire que si les partenaires de Steven Gerrard réussissent à atteindre ne serait-ce que le dernier carré, on pourra parler de « petit miracle ». En attendant, Hodgson a décidé d’appeler le latéral droit Martin Kelly en renfort (une seule sélection), qu’il a côtoyé à Liverpool lors de son passage en 2010-2011. L’autre bénéficiaire des malheurs de Gary Cahill se nomme Joleon Lescott. Le défenseur de Manchester City, entré en jeu face à la Belgique, devrait a priori intégrer la charnière type à côté de Terry, les deux joueurs, autre ironie, ayant vécu une après-midi pénible face aux Diables Rouges.

Le Citizen s’est vu affubler d’un élégant bandage sur le crâne afin de stopper une hémorragie intense au niveau de son arcade. Le Blue, lui, a dû quitter le terrain avant la fin à cause d’une douleur aux ischio-jambiers, visiblement sans conséquence grave. Une chose est sûre: à huit jours de son premier match de poule face à l’équipe de France en Ukraine et en Pologne, l’Angleterre avance dans le brouillard.

Le Mexique surclasse le Brésil